Vous êtes ici

Volontaire de Solidarité Internationale au Niger

Missions : 

L’association CARI - Centre d’Actions et de Réalisations Internationales, recrute dans le cadre de ses activités un.e chargé.e de mission en tant qu’assistant.e technique à la gestion du projet « Appui à la structuration et la professionnalisation des ONG et associations de développement sur la Lutte Contre la Désertification, la Gestion Durable des Terres et les Changements Climatiques » au Niger. Il s’agit d’un poste en volontariat de solidarité internationale basé à Niamey au Niger à partir de septembre ou octobre 2020 pour une durée d’un an.

Attention, le recrutement de ce poste est lancé aujourd’hui mais il est conditionné à la possibilité de se rendre au Niger suivant l’évolution de la crise sanitaire, mais aussi à la signature de la convention entre le partenaire local et l’Union européenne. Si ces deux conditions ne sont pas remplies, le poste ne pourra être ouvert.

1-     Le CARI en quelques mots
Le CARI est une association de solidarité internationale qui intervient depuis 1998 auprès des populations rurales du pourtour saharien. Ses actions sont principalement orientées vers la lutte contre la désertification et la dégradation des terres dans les agroécosystèmes oasiens et sahéliens.
Les projets du CARI s’articulent autour de différents types d’activités :

  • Renforcement de capacités des organisations de la société civile : échanges d’expériences (ateliers, échanges entre agriculteurs) et formations.
  • Plaidoyer auprès des états et des institutions internationales principalement dans le cadre des accords multilatéraux de l’environnement et de la Convention des Nations unies pour la Lutte contre la Désertification (CNULCD).
  • Mise en œuvre technique avec nos partenaires locaux : projets de lutte contre la désertification et la dégradation des terres (petites infrastructures et agroécologie).
  • Sensibilisation et accompagnement en région Languedoc-Roussillon : diffusion d’informations, actions conjointes et appui des partenaires locaux (organisations de producteurs, associations locales, écoles...).

Le CARI agit en son nom propre sur le terrain et coordonne également des réseaux d’Organisation de la Société Civile :

  • GTD : Groupe de Travail Désertification
  • ReSaD : Réseau Sahel Désertification
  • RADDO : Réseau Associatif de Développement Durable des Oasis

Ces réseaux constituent aujourd’hui le cadre principal des actions du CARI, ce qui l’a amené à asseoir ses compétences en ingénierie réseaux. Son budget de fonctionnement annuel est de l’ordre de 800 000 €.
 
2-     Les activités du/de la chargé.e de mission au Niger
Le CARI recherche un.e chargé.e de mission au Niger afin de rejoindre l’équipe du CDR et du CNCOD (Comité National de Coordination des ONG sur la Désertification) basé à Niamey au Niger.
Le volontaire appuiera l’ONG CDR (Contribution au Développement Rural) et le CNCOD pour la mise en œuvre du projet (appui à la gestion technique à la gestion financière) et pour l’animation de la plateforme CNCOD dans le cadre du ReSaD Niger.
Le CARI étant un partenaire impliqué de longue date auprès du CNCOD dans le cadre du ReSaD, le ou la volontaire sera également responsable de faire le lien entre le projet, le CARI et le réseau régional ReSaD grâce à un échange d’informations régulier, un travail de capitalisation et de diffusion auprès des partenaires locaux et internationaux. Au titre de cette charge, il travaillera en étroite collaboration avec Manon Albagnac, la coordinatrice du ReSaD au CARI.
Les tâches spécifiques du ou de la volontaire seront :
Pour la mise en œuvre du projet
-       D’accompagner le chargé de projet du CDR/CNCOD dans le suivi du plan d’action, de la mise en œuvre des activités et de l’atteinte des résultats ;

  • Appuyer l’organisation des activités prévues dans le projet
  • Apporter un appui méthodologique en ce qui concerne le suivi et l’évaluation
  • Apporter un appui méthodologique et organisationnel sur la gestion financière

-       D’accompagner le chargé de projet dans les actions de capitalisation et de communication

  • Evaluer les avancées du projet et les diffuser aux partenaires (ONG CDR, CNCOD et CARI)
  • Favoriser une communication régulière entre les membres du projet mais aussi avec le CARI
  • Capitaliser les résultats du projet et les communiquer

-       D’accompagner le chargé de projet dans son rôle de représentation auprès des tiers ;

  • Faire le lien entre l’ONG CDR, le CNCOD et des acteurs institutionnels présents au Niger comme l’AFD, l’Ambassade de France, la FAO, l’Union européenne, ainsi qu’avec les autorités nationales en charge de l’environnement et de la décentralisation.
  • Faire le lien entre le projet et les projets menés par les autorités nationales et leurs partenaires (projet Pôles Ruraux, Initiative Grande Muraille Verte).

 
Pour l’animation du CNCOD
-       Accompagner le chargé de projet et l’ONG CDR dans le renforcement de ses capacités pour l’animation du projet ;

  • Elaborer avec le chargé de projet et les responsables d’antennes régionales à Tahoua et Agadez une feuille de route pour l’animation de la plateforme
  • Appuyer le chargé de projet et les responsables d’antennes régionales dans la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de cette feuille de route

-       Accompagner le chargé de projet et l’ONG CDR dans le maintien d’une communication régulière avec les membres du CNCOD en capitale, comme en région ;

  • Proposition d’outils de communication et de diffusion d’information adaptés
  • Veille sur les informations en lien avec les thématiques d’intérêt du réseau (gestion durable des terres, lutte contre la désertification) à partager.

 
3-     Les conditions de recrutement
Durée : VSI d’un an non renouvelable
Temps plein (35h) / Horaires : 9h30-17h30
Indemnité : 700 euros.
Lieu : Niamey au Niger
Date de démarrage : entre septembre et octobre 2020
 
4-     Profil
Vous êtes à l'aise sur les différents outils informatiques et avez une bonne capacité rédactionnelle.
Rigoureux.se et investi.e, vous êtes force de proposition et savez gérer les situations du quotidien en toute autonomie. Vous disposez d’un relationnel simple et facile et vous êtes à l'écoute de vos collègues.
La connaissance du monde de la solidarité internationale serait un plus.

 

Diplôme ou niveau de formation demandé : 
- De formation supérieure en agronomie du développement ou en coopération internationale - Bonne connaissance des outils de gestion (cadre logique, budget prévisionnel, chronogramme…).
Echéance de candidature : 
19/07/2020
Date d'embauche : 
30/10/2020
Contrat : 
Dispositif spécifique
VSI (Volontariat de Solidarité Internationale)
Salaire / indemnité : 
700€
Infos complémentaires: 

Merci d'envoyer un cv et une lettre de motivationavant le 19 juillet 2020 à :
cari.emploi(a)gmail.com

Localisation : 
Hérault
Fichier attachéTaille
PDF icon cari_offre-de-vsi_niger_2020.pdf249.41 Ko
Contact : 
Association CARI
04 67 55 61 18
Viols-le-Fort